Les cours en ligne en période de confinement

Dans l’ère technologique d’aujourd’hui et d’autant plus avec la pandémie du COVID-19, les cours en ligne deviennent de plus en plus présents. D’ailleurs, ils se développent de plus en plus, non seulement pour les étudiants, mais aussi pour des entreprises qui emploient davantage cette méthode d’apprentissage et d’entraînement. La popularité des formations à distance augmente d’année en année et la différence de leur qualité, par rapport aux formations offertes en classe, diminue.

Les cours en ligne comporteraient certains avantages. Ils permettraient à l’étudiant de les visualiser quand il le voudra dans sa journée, tout en éliminant le temps de transport pour aller et revenir de l’établissement où serait donné du cours. La formation à distance lui offrirait donc plus de flexibilité à avancer dans ses études tout en ayant une conciliation famille/travail. L’étudiant pourrait également contrôler son environnement et suivre le cours dans le confort de son domicile, mais aussi presque n’importe où il y aurait une connexion Internet.

Toutefois, les cours en ligne ne faciliteraient pas toujours l’apprentissage. Autant que pour les cours en classe, des éléments tels le niveau de difficulté du cours, le poids des travaux à remettre, le style d’examens et bien sûr l’intérêt que la personne a pour le cours, influenceraient l’apprentissage. De plus, les formations en ligne requièrent que la personne soit capable d’autodiscipline, et cela pourrait être difficile pour certaines personnes. Être conscient de ses propres besoins, être capable de gérer ses émotions, avoir une meilleure gestion du temps et une meilleure organisation seraient également des facteurs contribuant à la réussite des cours en ligne.

L’ère numérique amène de nombreux changements et l’éducation, au moyen de cours en ligne, s’améliore de jour en jour afin d’aider le plus possible l’assimilation des apprentissages. Par exemple, bien que la formation soit à distance, l’enseignant peut placer ses étudiants en sous-groupes, présenter des vidéoconférences, ou même faire des laboratoires virtuels. Différentes structures de cours en ligne existeraient et il faut prendre le temps de rechercher lesquelles l’établissement d’enseignement offrirait. La technologie serait le moyen et non le but. Une conseillère d’orientation pourrait aider la personne à choisir quel type de cours correspondrait le mieux à son style d’apprentissage et son profil d’intérêts.

Article de Patricia Farah
Conseillère d’orientation
pfarah@oe2.ca

Article publié le .
19/5/2020
retour aux articles
Articles récents

Visionnez les dernières nouvelles

Décrocher un emploi dans la fonction publique provinciale ou fédérale

Marie-Pier Dumont-Bal vous révèle ses conseils pour décrocher un emploi dans la fonction publique provinciale ou fédérale.
Voir l'article

Autocompassion et retour au travail

Avec la baisse des cas de COVID-19 partout au Québec et le déconfinement graduel, une période importante de transition s’amorce sur le marché du travail. Plusieurs secteurs d’emploi ré-ouvrent alors que d’autres font un retour progressif en présentiel. Comment s’assurer de faire un retour au travail sécuritaire pour sa propre santé et celle des autres ? Comment retrouver des habitudes de travail après une longue période de chômage ? Comment se réhabituer à travailler au bureau après plus d’un an de télétravail ?
Voir l'article

Les entreprises d’insertion au Québec

Le manque d’expérience représente souvent un obstacle à la recherche d’emploi, surtout pour les nouveaux arrivants. Ccomment accumuler de l’expérience québécoise dans un domaine qui exige plus souvent qu’autrement de l’expérience au pays ? Comment aller chercher cette première expérience qui sera cruciale pour votre avenir professionnel ? C’est ici que les entreprises d’insertion peuvent jouer un rôle-clé.
Voir l'article
Ôsez entreprendre

Nous pouvons vous aider à vous lancer