Prendre soin de soi en période de pandémie

L’année 2020 fut une année remplie d’imprévus nous obligeant à évaluer notre situation et nous réajuster en conséquence. Il a fallu adapter notre vie sociale, professionnelle et personnelle autour des nouvelles mesures mises en place par le gouvernement du Québec. Pour certain, une perte d’emploi ou une réorientation de carrière a été nécessaire. Pour d’autres, le télétravail est devenu un essentiel afin de continuer à exercer ses fonctions. Cette transition a été un apprentissage pour tous afin de trouver un espace de travail, ajuster ses horaires et bien sûr, mettre des limites entre sa vie personnelle et professionnelle.

En ce sens, certains ont remarqué que malgré les avantages reliés au télétravail, certaines difficultés sont apparues. Je pense notamment à cette difficulté de se déconnecter du travail à la maison. N’ayant plus cette transition de différentes locations entre le travail et le domicile, il devient plus difficile de mettre ses limites. Certains travaillent plus d’heures qu’à l’habitude, poursuivent leur travail la fin de semaine ou même oublient de prendre des pauses régulièrement.

Avec l’accumulation d’un tel rythme de travail et l’augmentation des tâches, plusieurs s’épuisent professionnellement. Afin d’éviter cela, il est important d’imposer ses limites et de se ressourcer dans sa bulle régulièrement. Au travail comme à la maison, prendre du temps pour soi contribue à l’équilibre et la santé mentale. Les tâches et priorités au travail sont certes importantes, mais pas autant que votre santé mentale et physique. Votre bien-être devrait être l’ultime priorité en tout temps.

Prendre soin de soi, c’est aussi de prendre soin de son corps. Il est important d’avoir une bonne alimentation, de prévoir du temps pour cuisiner, se faire du bien et être à l’écoute de soi-même. C’est aussi de faire du sport, des étirements, du yoga afin de rester en santé. L’importance de prendre une marche afin de se changer les idées peut également faire toute la différence. En faisant le silence, la créativité se développe, les idées apparaissent et les projets naissent. La respiration, la méditation et l’air frais sont d’une grande aide lorsqu’il est question de créer, développer et grandir.

Le confinement limite également les contacts sociaux, qui sont d’une grande importance dans la vie d’un individu. Pensez à téléphoner vos proches, faire des rencontres en visioconférence et tentez de briser l’isolement si vous êtes une personne seule. C’est dans cette période où nous sommes le plus éloignés qu’il faut garder une proximité, qu’elle soit présentielle ou virtuelle.

Prendre du temps pour soi, c’est se donner de l’importance et se placer en priorité chacun à sa manière, comme par exemple faire une activité, prendre une sieste, faire du sport, jouer avec ses animaux, entretenir ses plantes… Et vous, comment prenez-vous soin de vous?

Marie-Pier Dumont-Bal
Conseillère en emploi
mpdumont-bal@oe2.ca

Article publié le .
15/12/2020
retour aux articles
Articles récents

Visionnez les dernières nouvelles

Atteignez-vous les objectifs que vous vous fixez?

Définir un objectif de manière précise est-il suffisant pour y arriver? Les études démontrent que 92% des personnes ne réussissent pas à atteindre leurs objectifs établis. Où se trouve le problème ?
Voir l'article

Décrocher un emploi dans la fonction publique provinciale ou fédérale

Marie-Pier Dumont-Bal vous révèle ses conseils pour décrocher un emploi dans la fonction publique provinciale ou fédérale.
Voir l'article

Autocompassion et retour au travail

Avec la baisse des cas de COVID-19 partout au Québec et le déconfinement graduel, une période importante de transition s’amorce sur le marché du travail. Plusieurs secteurs d’emploi ré-ouvrent alors que d’autres font un retour progressif en présentiel. Comment s’assurer de faire un retour au travail sécuritaire pour sa propre santé et celle des autres ? Comment retrouver des habitudes de travail après une longue période de chômage ? Comment se réhabituer à travailler au bureau après plus d’un an de télétravail ?
Voir l'article
Ôsez entreprendre

Nous pouvons vous aider à vous lancer